Intervention de désinsectisation

Intervention de désinsectisation

La désinsectisation : un travail d'experts

Aucun lieu n’est parfaitement à l’abri des insectes, que ce soit en rase campagne ou au cœur des villes comme Paris. Lors de la découverte d’une infestation, il convient de mettre en place une intervention de désinsectisation avec des procédures adéquates. En fonction du lieu à désinsectiser (bureaux d’entreprise, local de stockage, commerce, ou encore habitation), et selon le type de nuisible qui colonise cet espace, la méthodologie va changer. Il convient de s’adapter pour optimiser les chances d’assainissement. Voici donc les étapes et méthodes constituant une désinsectisation.

Diagnostic professionnel

Un premier diagnostic professionnel lors de l’entrée dans les lieux concernés permet de s’assurer de la présence d’une infestation ou d’une présence sporadique des insectes. Le résultat est le même puisqu’il faut traiter rapidement, sous peine de voir une présence mineure susceptible de se transformer en colonie d’insectes. Le diagnostic établit également des méthodes et produits différents selon les insectes identifiés avant intervention.

Traitement de choc en cas d'infestation

Lorsque la présence des insectes n’a pas été diagnostiquée assez tôt et que des procédures préventives n’ont pu être mise en place, un traitement choc s’impose. Cela permet d’éviter des conséquences sur la santé et des pertes économiques :

  • Punaises de lit ou puces dans une maison, un appartement, des bureaux de société
  • Présence de termites dans une habitation ou un local d’entreprise
  • Présence d’insectes rampants (blattes, cafards, fourmis…) ou volants (moustiques, mouches, mites,…) dans une maison ou un bureau. Voire dans un espace de stockage alimentaire (boutique, entrepôt…)
  • Mites dans un espace de stockage de tissus, vêtements,…

Pourquoi utiliser la fumigation ?

La fumigation est un procédé de libération de gaz ou fumigène d’un insecticide au sein d’un environnement fermé. Ce procédé permet de piéger et d’exposer le temps nécessaire, les nuisibles responsables de l’infestation. Cette méthode est efficace aussi bien dans les habitations de particuliers que dans les entrepôts de stockage, les bureaux de société, les bibliothèques ou même des chambres d’hôtel. Les particules extrêmement fines libérées par le fumigateur bénéficient d’une propagation plus rapide et plus efficace dans les espaces difficiles d’accès comparé aux aérosols et aux pulvérisateurs. Ainsi les insectes ou les acariens susceptibles de se cacher dans les vêtements, tapis, matelas, moquettes ou encore faux plafonds sont rapidement touchés et neutralisés par le gaz insecticide.

Aérosol fumigation insectes

Nébulisation

Un nébuliseur (ou nébulisateur dans le milieu de la dératisation) est un appareil professionnel permettant de transformer certains liquides en un nuage de particules extrêmement fines sous forme de brouillard. Contrairement à la fumigation qui est un traitement passif sous forme de fumigène, la nébulisation permet de diriger le flux dans les recoins et les zones encore moins accessibles. C’est une méthode de traitement anti-insectes professionnel rapide et ciblée des cafards, blattes, punaises de lit ou encore des puces.
Nébulisateur désinsectisation

A titre d’exemple et afin de mieux comprendre ces procédés, voici le mode de fonctionnement du nébulisateur Fogger 2600 B&N :

  • Remplir le réservoir avec la quantité de produit désirée (insecticide mais aussi désodorisant ou désinfectant).
  • Ajuster le débit du liquide en tournant le bouton de réglage situé à l’extrémité du tuyau.
  • Régler l’appareil correctement pour que tout le produit dosé soit utilisé.
  • Mettre en marche l’appareil et le laisser fonctionner pendant la durée calculée.
  • Eteindre l’appareil en premier, puis mettre le bouton de réglage en position OFF.
Nébulisateur professionnel
Dobol Fumigateur insecticide

Pulvérisation anti-insectes

La pulvérisation est une méthode professionnelle garantissant une propagation rapide et manuelle d’insecticide à l’aide d’un pulvérisateur. Cette méthode d’intervention consiste à appliquer, directement sur les surfaces souhaitées, un insecticide sous forme liquide. Le pulvérisateur est un appareil professionnel doté d’une cuve généralement en inox, de pièces et joints résistant aux solvants. Le technicien exterminateur d’insectes diffuse les produits sur les surfaces à traiter à l’aide d’une lance.
Phobi Dose
Phobi-king
Pulvérisateur pro sprayer Dorsal
Pulvérisateur traitement anti-insectes
Pulvérisation anti-insectes
Utilisation-pulverisateur

Le gel insecticide est extrêmement appétant pour les blattes ou cafards et ce, même en présence d’autres types de nourriture. Après ingestion, l’extermination des insectes ne prend que quelques heures. Ce laps de temps avant la mort des nuisibles concernés a été spécialement étudié pour laisser aux cafards le temps de retourner sur leurs lieux de repos habituel. Ainsi les blattes échangeront le gel insecticide ingéré, encore inopérant donc indétectable, avec leur congénères. Lorsque que le principe actif du gel prend effet, c’est donc des dizaines de cafards qui seront atteints, dont les femelles porteuses d’œufs, grâce à la seule ingestion de l’une d’entres elles. Le gel anti-cafard demeure appétant et effectif près de 12 semaines, ce qui permet de prévenir d’une éventuelle ré-infestation par des populations de nuisibles avoisinantes non traitées.

Gel anti-cafard Goliath
gel anti cafard
gel contre les blattes

Pour lutter encore plus efficacement contre les invasions, il existe aussi des solutions pour les nuisibles en attente d’éclosion (larves). Sous forme liquide ou de pastille, le larvicide est un produit ayant la propriété de détruire les larves (puces, punaises de lit, mouches, mites, triboliums, moustiques,…) avant leur éclosion. Il faut donc cibler les zones de nidification des insectes. Ce procédé de désinsectisation peut être utilisé comme solution préventive à l’apparition et la prolifération de nuisibles ou comme traitement supplémentaire d’une fumigation, afin de minimiser les risques de ré-infestation. Il perturbe le cycle de développement et empêche les larves de devenir adulte, ce qui entraîne une diminution de la population.

PHOBI-LARVOX
article suivant